bismillah

Les croyances et practices de l’islam

Le sens de l’islam

Les croyances de base de l’islam

L'unicité de l'humanité

L'unicité du message

Les piliers de l’islam

Les piliers de la foi

La charia islamique (lois de l'islam)

Le licite et l'illicite dans l'islam

La guerre

Jihad

Les femmes en islam

Comment s’habiller

Des traditions qui interfèrent avec islam


Le sens de l’islam

Islam veut dire se soumettre librement aux Commandements et à la Volonté du Seul Dieu ( Allah ). Cette soumission devrait venir de l'intérieur, de la croyance solide et conviction à Allah, sans aucun doute. Il devrait également venir de l'amour, la confiance et l'affection.

Allah n’est pas un dieu unique pour les Musulmans, mais Allah est le Créateur de toutes les créatures, y compris l'humanité.

Le prophète Muhammad (la paix soit sur lui) est le Messager d’Allah. Le prophète Muhammad (la paix soit sur lui) a reçu Le Mot d’Allah (révélation), parmi l’archange Gabriel (l’Esprit Saint). Cette révélation compris la religion d’islam.

Le Coran est la collection authentique de cette révélation enregistrée sous forme de livre. C'est la parole exacte et inchangée d'Allah pour toute l'humanité.

Un(e) Musulman(e) est une personne, soit homme ou femme, qui croit en Allah et le Prophète Muhammad (la paix soit sur lui) comme son messager qui témoigne alors de cette croyance aux témoins annonçant son acceptation de l'islam comme sa religion. « Musulman » ne doit pas être confondu avec « Arabe. » Un musulman est une personne qui suit la religion de l'islam et il peut être de n'importe quelle race, tandis que l'Arabe se réfère à une race de personnes. Un Arabe peut choisir d'être de toute religion, soit le christianisme, l'islam, le bouddhisme, l'hindouisme, l'athéisme, ou toute la foi. Les Arabes représentent moins de 18% de la population musulmane du monde aujourd'hui, qui est estimée à plus d'un cinquième de la population mondiale, plus d'un milliard de personnes.

L'islam est une religion simple et pratique. Il a établi, claire et facilement compréhensible, des croyances et des lois que tout adepte ou étudiant de la religion peut facilement comprendre. L'islam affirme la croyance dans une société décente et civilisée. L'Islam n'exige pas non plus la bonté impossible de ses fidèles, mais il reconnaît que tous les êtres humains commettent des erreurs et pèchent. Personne n'est exempt. L'islam prêche la paix, la miséricorde, la justice, la tolérance, l'égalité, l'amour, la vérité, le pardon, la patience, la moralité, la sincérité et la justice.

L'Islam est la religion qui prêche l'Unicité de Dieu, l'Unicité de l'humanité et l'Unicité du Message.

top


Les croyances de base de l’islam

L’Unicité de Dieu : "Tawhid" Les musulmans croient qu'il n'y a qu'un seul dieu suprême (Allah). Dans l'islam, croire en Allah, c'est non seulement croire en l'existence d'Allah, mais aussi croire en toutes les attributions d'Allah, adorer Allah seul et obéir à tous les commandements d'Allah. Tawhid comprend l'unité de la seigneurie, l'unité de culte et l'unité des noms et des attributs :

A) Unité de seigneurie : Croire qu'Allah est le SEUL créateur, le fournisseur et le commandant.

B) Unité de la vénération : Croire qu'Allah est le SEUL Dieu qui doit être adoré et obéi comme Allah l'a prescrit.

C) Unité des Noms d’Allah et ses Attributs : Croire qu'Allah est parfait et ses noms et attributs sont parfaits selon ce qu'Allah nous dit sur lui-même dans le Coran, en croyant que ces noms et attributs, dans leur perfection, n'appartiennent qu'à Allah.

◊ Les musulmans croient qu'aucune personne partage la divinité d'Allah qui n'est ni ange ni humain. Allah dit : « Et Allah ne fait pas qu'aucun ne partage sa décision et son règne. » (Coran 18:26)

◊ Les musulmans ne croient pas qu'Allah dort, se fatigue ou meurt. Ces attributs ne sont que pour les créatures d'Allah. Allah n'a ni faiblesse ni fatigue.

◊ Les musulmans ne croient pas que les êtres humains soient créés à l'image d'Allah.

◊ Les musulmans croient qu'il n'y a pas d'intermédiaire qui puisse rapprocher quelqu'un d'Allah ou plaider en son nom. Ils croient que toute personne peut directement demander à Allah et demander tout ce qu'il / elle veut.

top


L’unicité de l’humanité

◊ Les gens sont créés égaux devant Allah. Il n'y a pas de supériorité de l'un sur l'autre pour quelque raison que ce soit, si ce n'est la piété et la justice. Les musulmans sont tenus de respecter la dignité de l'humanité ; indépendamment de la religion, la race, la nationalité ou le lieu de naissance, toute l'humanité sont honorés.

◊ Les gens ne doivent pas être jugés sur des facteurs sur lesquels ils n'ont pas le choix, comme le sexe, la couleur, la taille, la race, la santé, etc. L'islam enseigne que la diversité humaine est un signe de la richesse de la miséricorde d'Allah et de la beauté de Sa création. Le Prophète Muhammad a dit : « Certes, Allah ne regarde pas vos visages ni vos corps, mais regarde vos coeurs et vos actions. »

◊ Dans l'islam, il n'y a pas de prêtres, de prêtres ou de saints, et personne n'a un accès spécial aux sacrements. Il y a cependant des savants qui connaissent l'islam et ont pour devoir d'expliquer l'islam à d'autres. ILS NE SONT QUE DES CONSEILLERS.

◊ L'islam enseigne aux gens à être modérés dans leur vie. Les musulmans ne devraient pas abandonner totalement cette vie pour l'au-delà, ni renoncer totalement à l'oeuvre pour l'au-delà pour cette vie seulement.

top


L’unicité du message

Les musulmans croient qu'Allah a envoyé des messagers à chaque nation tout au long de l'histoire de l'humanité. Messagers sont venus avec le même message : à adorer l'Unique Dieu Suprême et à obéir à ses commandements.

L’innocence de l’humanité dés de la naissance. Les musulmans croient que les gens sont nés libres de tout péché et ne portent aucune responsabilité pour les fautes et les péchés des autres. Ce n'est qu'après qu'ils atteignent l'âge de la puberté et qu'ils commettent consciemment des péchés qu'ils seront tenus responsables de leurs actes dans cette vie et dans l'au-delà.

Il n’y a pas de péché original en islam. Les musulmans croient que Adam et Ève ont été tous deux tentés, tous deux péchés, et tous deux étaient responsables de désobéir à Allah. Tous deux étaient remords et se repentirent, et Allah leur pardonna tous les deux.

Les musulmans croient qu'aucune âme n'est responsable des péchés et des fautes des autres, même si ce sont leurs parents, leurs enfants, leurs épouses ou leurs maris.

Les musulmans croient que le pardon est toujours disponible par le repentir. Les musulmans prient pour le repentir directement à Allah, sans aucun intermédiaire.

Le salut dans l'islam n'est que par la croyance et la pratique. Les deux vont ensemble, côte à côte, pour se faire accorder le salut.

top


Les piliers de l’islam

Il y a cinq piliers de l’islam :

1. Shahada (témoigner)
2. Salah (prière)
3. Siyam (jeûne)
4. Zakat (charité)
5. Hajj (pèlerinage)

Shahada (credo)
L'engagement verbal et promesse qu'il n'y a pas de divinité, sauf Allah, et Muhammad est le messager d'Allah.
Voir Shahada Video pour une prononciation correcte.

Salah (prière) Chaque musulman, homme et femme, après avoir atteint l'âge de la puberté, doit exécuter cinq Salats (prières) à des moments précis pendant le jour et la nuit. Ces cinq moments spécifiques sont : aube, midi, après-midi, coucher de soleil, et nuit. Un rituel appelé Wudu (nettoyage de plusieurs parties du corps avec de l'eau) est une condition préalable à Salat.

Rak'a

L’illustration c’-dessus est un « rak'a » : un ensemble de debout, de s'incliner, de se prosterner et de s'asseoir. Chaque Salah se compose de plusieurs rak'a. Les musulmans sont fortement encouragés à prier dans la mosquée, mais si cela est au-delà de leur capacité, ils peuvent prier n'importe où qui est propre ; Les musulmans ne font pas Salah dans une salle de bains.

Siyam (jeûne) Le jeûne pendant le mois de Ramadan (le neuvième mois du calendrier lunaire) est du soleil au soleil seulement et est une obligation pour chaque adulte sain musulman, homme ou femme. Le jeûne est l'abstinence totale de manger, de boire, de fumer, de mâcher de la gomme, de relations intimes et de prendre n'importe quoi dans le corps. Si une personne est malade et doit prendre des médicaments, elle ne peut pas jeûner. Le jeûne est aussi un temps pour se discipliner soi-même contre les mauvais comportements, comme discuter, discuter et dire des choses mauvaises. Ceux qui sont malades ou incapables de jeûner pour la santé ou des raisons d'âge sont exemptés du jeûne. Cependant, ils devraient sentir le pauvre un repas pour chaque jour ils manquent de jeûne. Les femmes qui sont enceintes, menstrues, ou infirmières, ou tous ceux qui voyagent, sont également exemptés de jeûne. Cependant, quand leur situation change, ils composent les jours de jeûne ou nourrir les pauvres un repas pour chaque jour de jeûne qu'ils ont manqué.

Zakat (charité) Zakat est une charité obligatoire annuelle sur chaque musulman, mâle ou femelle, qui possède au cours de la dernière année de l'argent ou des biens qui dépasse leurs besoins minimaux. L'exigence est de 2,5% de l'excédent de la richesse. Il est aussi appelé taxe parce qu'il soutient les travailleurs du gouvernement qui ne sont pas libres de faire de l'argent ailleurs.

Hajj (pèlerinage)
La performance du pèlerinage à Makkah, en Arabie saoudite est nécessaire une fois dans la vie de chaque musulman, si financièrement capable, ainsi que physiquement capable. Le Hajj commence chaque année pendant le mois de Dul Hijjah ; Dul Hijjah est le 12ième mois de l'année civile islamique (lunaire). Le Hadj est un voyage spirituel où un musulman oublie toutes les choses mondaines et consacre son attention et son temps à Allah seul.

top


Les piliers de la foi

Dans l'islam, il ya six piliers de la foi : croyance en Allah, ses anges, ses livres à l'humanité, ses prophètes et messagers, le jour du jugement et le destin.

1. Croyance en Dieu (Allah) L'islam enseigne qu'il y a un seul dieu (Allah) qui doit être adoré et obéi.

2. Croyance en Mala-eka (anges) Les musulmans croient qu'Allah a créé des créatures invisibles comme les anges. Les musulmans croient en leur existence, leurs noms, leurs tâches et leurs descriptions comme expliqué dans le Coran et dans la Sunna (enseignements du prophète).

3. Croyance en les livres d’Allah Les musulmans croient qu'Allah de temps en temps a révélé des livres à l'humanité par ses Prophètes. Ces livres proviennent de la même source divine ; Elles sont toutes des révélations divines. Les musulmans croient au texte original de ces livres quand ils ont été révélés. Les cinq livres divins et importants sont : 1) Les rouleaux d’Abraham ; 2) Zabur (psaumes) révélé au Prophète David ; 3) Tawrah (Torah) révélé au Prophète Moses ; 4) Injil (gospel) révélé au Prophète Jésus ; 5) Coran révélé au Prophète Muhammad.

4. Croyance en les prophètes d’Allah Les musulmans croient qu'Allah a envoyé des prophètes à toute l'humanité comme messagers pour leur guidance. Les musulmans croient en leur existence, leurs noms et leurs messages, comme Allah et Son Prophète les a informés. Les prophètes sont dépourvus de divinité parce que la divinité est exclusive à Allah (Dieu) le Tout-Puissant. Ils sont tous justes, véridiques et pieux hommes choisis par Allah pour être des modèles pour toute l'humanité, à la fois leurs paroles et les actes d'être en conformité avec les commandements divins.

5. Croyance en Yawm al-Qiyama (jour du jugement) Les musulmans croient que la vie de ce monde et tout ce qui est en elle prendra fin à un jour désigné, où tout sera anéanti. Ce jour ressuscitera tous les morts ; Allah jugera avec justice parfaite chaque personne individuellement selon ses bonnes ou mauvaises actions qu'il a faites pendant sa vie, et chaque victime aura ses droits. Allah récompensera ceux qui mènent une vie juste et fait de bonnes actions en les envoyant au Paradis (Jannah). Allah pardonne à qui Il plaît à ceux qui ont désobéi à Son Commandement, ou les punit dans le Feu des Enfers (Jahannam).

6. Qada wal-Qada (destiné, décret divin)
Les musulmans croient que puisque tout l'univers est entièrement sous la direction et le contrôle d'Allah, alors tout ce qui est ou qui se passe dans cet univers, du plus petit au plus grand événement est régi par Allah. Les musulmans mettent leur confiance en Allah, mais ils sont tenus de faire un effort sincère pour s'efforcer et faire de leur mieux, et ne pas simplement s'asseoir et laisser les choses suivre leur cours en aveugle démission. Cette croyance donne à une personne un degré énorme de certitude intérieure, la confiance et la paix de coeur, en particulier dans le visage des afflictions. En outre, il vit avec l'assurance que tout ce qui est à venir à n'importe quel individu, y compris la mort, ne peut manquer de venir à son temps désigné.

top


• La charia de l’islam (les lois de l’islam)

La charia est le code de pratique divin qui guide un musulman toutes les affaires de sa vie, il est divisé en deux catégories : Ebadat (système de vénération), et Muamalat (système de négociation). La principale source qui régit toutes les lois de l'islam est Allah à travers deux canaux ; Le premier est le Coran, le livre d'Allah, et le second est la sunnah, qui est l'enregistrement authentique des paroles, des traditions du Prophète et tout ce que son compagnon a dit ou fait à qui il n'a montré aucune objection.

• Le licite et l’illicite dans l’islam

La règle de base qui régit la question de la légalité et de l'illégalité est que les choses sont licites à moins qu'une des sources des lois islamiques spécifie qu'elles sont illégales. Dans l'islam, il est interdit de boire de l'alcool, de consommer de la drogue, d'user d'intérêts et de toutes les conduites immorales. Il est également interdit de manger la viande de porc, les prédateurs (animaux et oiseaux) et tous les animaux morts.

• La guerre

La guerre n'est pas un objectif de l'islam ni le cours normal des musulmans ; Il n'est que le dernier recours et est utilisé dans les circonstances les plus extraordinaires, lorsque toutes les autres tentatives de solutions justes et pacifiques à la dispute échouent. Dans l'islam, tout être a droit à une vie libre et paisible, sans considération religieuse, géographique ou raciale. Si les non-musulmans vivent paisiblement ou même indifféremment avec les musulmans, il n'y a aucun motif ou justification pour déclarer la guerre à eux ou commencer des hostilités, s'engager dans n'importe quel acte d'agression ou violer leurs droits.

• Jihad

Dans l'Islam, le Jihad ne signifie pas « guerre sainte ». Et n'est pas une déclaration de guerre contre les autres religions et certainement pas contre les chrétiens et les juifs, comme certains veulent qu'il soit perçu. Jihad signifie littéralement « lutter », lutter ou d'exercer plus d'efforts que d'habitude pour l'amélioration de soi-même et de la communauté dans son ensemble. Elle a une dimension interne, sociétale et combative.

- La dimension interne du Jihad englobe la lutte contre les mauvais penchants du moi ; elle implique les efforts sérieux et morales de tout musulman pour résister à toute inclinaison interne ou externe envers le péché de toutes sortes. Cela comprend la lutte pour surmonter les problèmes, les difficultés, les tâches et les tentations.

- La dimension sociale comprend la lutte contre l'injustice sociale et la création d'une identité communautaire fondée sur la charité, le respect et l'égalité. Il prend également la forme d'appeler les gens avec la communauté à interdire le bien et à interdire le mal.

- Enfin, l'aspect combatif du djihad se présente sous la forme d'une guerre juste à utiliser contre l'agression ou à combattre les forces de la tyrannie et de l'oppression perverse, et même observer les limites strictes de conduite prescrites par l'islam qui préserve la vie des innocents et la sainteté de l'environnement.

- L'islam rejette toutes les formes de terrorisme, d'extrémisme, de fanatisme et d'intégrisme. La religion de l'Islam garantit la sainteté de la vie (la vie d'un non-musulman est considérée comme sacrée comme celle d'un musulman), l'honneur, la propriété et la liberté d'embrasser et de pratiquer toute religion qu'ils choisissent librement et toutes les autres conduites aussi longtemps Car ces comportements ne nuisent pas aux autres. Terroriser les gens ou répandre la peur dans n'importe quelle société ou blesser les autres ; Tous sont considérés comme des péchés majeurs dans l'islam ; Allah a prescrit des punitions sévères pour ceux qui sont impliqués dans de telles actions.

• Les femmes dans l’islam

L'islam considère la femme comme un partenaire égal, mûr et capable d'un homme, sans lequel une famille ne peut pas exister et enseigne que les hommes et les femmes sont tous la création d'Allah, existant à un niveau de valeur égale et de valeur.

Dans certaines sociétés, les femmes sont traitées selon les coutumes ancestrales et la tradition tribale, mais dans l'islam elles sont traitées avec respect et honneur. L'islam protège l'honneur et la dignité des femmes et exige de la respecter avec respect et honneur. Sa féminité ne doit pas être exploitée d'aucune façon, mais elle doit être considérée et traitée comme un être humain dont la sexualité n'entre pas dans sa relation avec une personne autre que son mari.

Dans l'islam, le mariage ne peut avoir lieu que si la femme y consent librement et qu'une dot lui est donnée. L'islam met les priorités pour les maris et les épouses. La responsabilité d'assurer la famille incombe au mari, tandis que la responsabilité de s'occuper de la maison et d'élever les enfants incombe à la femme. Ce sont les principales priorités, mais la coopération entre le mari et la femme est nécessaire et fortement recommandé.

• Comment s’habiller

Pour les hommes et les femmes, l'islam exige qu'ils portent des vêtements propres, décents, modestes et propres.

Les femmes musulmanes sont également instruites par Allah dans le Coran de porter au minimum une hijab (couverture de la tête). À la maison, avec sa famille immédiate comme son mari les enfants, les frères, les oncles, les grands-pères et d'autres mâles (les membres de famille qui sont interdits pour l'épouser), et avec d'autres femmes, une femme musulmane peut prendre ses vêtements extérieurs et être libre S'embellir comme elle veut.

Vêtements et ornements illicites :

- Des vêtements serrés, des vêtements transparents, des vêtements qui exposent les parties du corps sexuellement attrayantes, des vêtements extravagants, des maillots de bain, du maquillage ou du parfum en public, des perruques et des postiches. L'or et la soie sont interdits aux hommes seulement, mais légal pour les femmes.

Généralement dans l'islam, la beauté des femmes et les attributs sexuels ne sont pas pour l'affichage public.

• Des traditions qui interfèrent avec l’islam

L'adhésion à l'islam (comme avec les autres religions) varie avec la force des croyances du peuple. Parfois, la culture et les traditions interfèrent avec la religion, voire éclipsent la religion. Certaines personnes prétendent que quelque chose dans leur culture ou la tradition fait partie de la religion, quand il n'est pas. Ou faire des choses qui n'ont aucune justification dans l'islam et sont interdits ; mais qui est dépeint par d'autres comme les principes de la religion de l'islam.

Aussi les croyances et les pratiques des musulmans ne devraient pas être jugés selon les croyances et les lois d'autres religions puisque certaines pratiques légitimes d'une religion peuvent être dépeintes par d'autres religions comme illégales ou même fausses.

Parfois, une conduite de certaines personnes peut être offensante pour les autres et vice versa, malgré le fait que cette conduite n'est pas destinée à offenser les autres. Par exemple, l'islam ordonne aux musulmans de baisser les yeux quand ils parlent aux gens par respect et honneur pour les autres. Cela peut être offensant pour d'autres cultures où le contact visuel est très important lors de la communication.

Pour vivre dans la paix et l'harmonie dans ce monde, il faut se rendre compte que les gens ont été créés différemment et varient dans les couleurs de leur peau, de leurs langues et dans leurs religions, cultures et traditions. Certaines personnes peuvent être différentes, mais cela ne signifie pas qu'elles sont mauvaises ou mauvaises.

top


The Islamic Bulletin
P.O. Box 410186, San Francisco, CA 94141
info@islamicbulletin.org

View Site in Mobile | Classic
Share by: