Note pour les parents

L es ouvrages de la serie Amine et Amina replacent l'e du cation islamique dans Ie cadre de la vie familiale.

L'enseignement familial, fait d'amour et d'echanges, n'a p as l'aspect systematique et sec de celui inculque d an s les manuels. Au gre des circonstances variees de la v ie quotidienne, l'enfant rec;oit cet enseignement par pe t i t es touches spontanees et vivantes qui trouvent n a turellement acces a sa sensibilite profonde.

E n compagnie d'Amine, d'Amina et de leurs parents, vo enfants ne s'ennuieront jamais. Grace a eux, ils ap p rendront, de li vre en livre, ce qU'un enfant doit s av oir sur la confiance en Dieu, l'exemple du Prophete, l' am our des parents, la pratique de l'islam et Ie bon comportement. Ils iront ensemble chez Grand-pere et G r a nd-mere, qui habitent a la campagne et qui savent si bien parler aux enfants, leur faire decouvrir les g r andes et petites merveilles de la vie, leur raconter des so u venirs etonnants et des histoires vraies.

Ces livres, destines aux enfants de 6 a 12 ans, of f r ent egalement un support de qualite aux aines qui, b i e n souvent, participent avec merite a l'education et a l a sauvegarde de leurs jeunes freres et sceurs.

Yacoub Roty

L'ablution

Editions Maison d'Ennour

© 2002 -Editions Maison d'Ennour -21, rue Moret -75011 Paris
E-mail:
contact@ennour.com
ISBN: 2-910891-41-0 -Depot legal: deuxieme trimestre 2002

La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinees a une utilisation collective. Toute representation ou reproduction integrale ou partielle faite par que1que procede que ce soit, sans Ie consenternent de l'auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue ".1ne contrefac;on sanctionnee par les articles 425 et suivants du Code penaL

Amine et Amina ont toujours vu leurs parents prier. Lorsqu'ils etaient encore petits, ils venaient deja de temps en temps faire la priere avec eux. Amine mettait un bonnet de priere de Papa, mais, comme il etait trop grand pour lui, ille perdait chaque fois qu'il s'inclinait ou se prosternait. Amina choisissait un bea.u voile de Maman et Ie posait delicatement sur sa tete avec un sourire de bonheur. Elle etait si petite que ce voile lui descendait jusqu'aux pieds. Papa disait qu'elle ressemblait a une princesse.

Tous deux priaient en imitant les gestes de leurs parents. Mais parfois, au beau milieu de la priere, ils se mettaient a jouer comme des petits chats.

.-Ce n'est pas grave, disait Papa. L'important, c'est qu'ils aiment venir prier avec nous.

Quand Amine et Amina ont ete un peu plus grands, Papa leur a explique que l'on fait la priere pour Allah. II leur a dit qu'Allah les regarde et qu'il faut etre tres serieux pendant la priere.

Amine et Amina ont ensuite voulu faire l'ablution. Au debut, ils poussaient un tabouret pres du lavabo et se mouillaient de la tete aux pieds. Puis Maman leur a explique en detail comment s'accomplit l'ablution. Pour aider Amina, qui a un an de moins qu'Amine, elle a dessine sur une feuille de papier les gestes de l'ablution et elle a marque combien de fois il faut les faire.

Amina a maintenant presque six ans. C'est une debrouillarde qui met un point d'honneur a tout apprendre en meme temps que son frere. Amine, lui, est un calme. II va bient6t avoir sept ans. II est gentD et patient avec sa petite sreur, bien qu'elle Ie taquine beaucoup et qu'elle soit parfois un peu enervante. II s'efforce toujours de bien faire et de ne pas decevoir ses parents.

--C'est un anniversaire important, dit Papa. Sept ans, c'est l'age de raison. A ton age tu es capable de cOlllprendre bien des choses et de commencer a etudier serieusement.

--Oui ! dit Amina, on va faire de toi un homme !

Ce matin, Amina s'est reveillee la premIere. Elle obs,erve Amine qui dort encore profondement et attend impatiemment qu'il se reveille.

--Tu sais, lui dit-elle des qu'il ouvre les yeux, Papa a dit hier que tu allais avoir l'age de raison ; mais moi je sais que tu n'as pas toujours raison.

.-Oh la ! tu attaques de bonne heure ce matin ! .-L'autre jour, quand on parlait des dinosaures, Maman a dit que c'etait moi qui avais raison.

.-Mais non, Amina ! L'age de raison, c'est l'age ou l'on est raisonnable, c'est l'age ou l'on sait bien faire les choses.

-Ah oui ! Lesquelles, par exemple ?

-Pas toutes les choses, evidemment, mais plein de choses, quand meme. L'ablution, par exemple, je sais la faire.

-Hum! Hum! L'autre jour, j'ai vu que tu regardais sur les dessins de Maman.

-Interroge-moi, si tu ne me crois pas!

-D'accord ! Tu restes ici, moi je vais voir lnes dessins dans la salle de bains et je te pose toutes les questions. Amine s'assied sur son lit tandis qu'Amina court jusqu'a la salle de bains.

-Premiere question, crie Amina. Attention ! Tu es pret ? Top chrono : Que doit-on faire avant l'ablution ? Amine lui repond en criant aussi car la salle de bains est a l'autre bout du couloir.

-II faut d'abord aller aux toilettes, si on en a besoin, et puis bien se laver les mains. -Bonne reponse. Et apres ? -Ensuite se brosser les dents. -Bonne reponse. Et apres ? -Eh la ! Eh 18. ! Pourquoi criez-vous comme <;a ? dit

Maman, qui est dans la cuisine en train de preparer Ie petit-dejeuner. Je suis dans la salle de bains et j'interroge Amjne qui est dans la chambre.

-Et alors, va l'interroger dans la chambre !

-Non, Maman, j'ai besoin des dessins qui sont colles pres du lavabo pour l'interroger sur l'ablution et contr6ler ses reponses.

--Alors qu'il aille avec toi dans la salle de bains ! --Mais non, il va regarder les dessins ! Bon ! Bon ! Mais au mains qu'il aille dans Ie couloir, ainsi vous n'aurez pas besoin de crier si fort. --Top chrono, c'est reparti ! dit Amine, qui est aIle se poster pres de la salle de bains.

-Vas-y, je t'ecoute, dit Amina avec un ton de maitresse d'ecole, dis-moi les choses dans l'ordre. -Alors, avant de commencer l'ablution, on dit

bismilldhir-rahmdnir-rahfme 1.

-En pensant bien que... -Ah oui ! En pensant bien qu'on se purifie pour pouvoir faire la priere.

Exact, continue.

-Qn se lave trois fois les mains.

-Qui, bien sur! Continue.

-Apres on se purifie la bouche trois fois, Ie nez trois fois et Ie visage trois fois. -Qui, ensuite ? -Ensuite on se purifie trois fois la main droite et

l'avant-bras droit puis trois fois la main gauche et l'avant-bras gauche.

-Qui, continue.

-Apres on se purifie une fois la tete et une fois les oreilles.

-Exact, une fois seulement. Ensuite ?

-Ensuite on termine en se purifiant trois fois Ie pied droit puis trois fois Ie pied gauche.

-Bien ! Et c'est fini ?

1 Cette parole, qui est la premiere parole du Coran, est explicl.lee page 54.

-Ah oui ! Euh ! On termine en disant : Je temoigne que Dieu est le seul dieu, il est unique et sans associe, et je temoigne que Mouhammad est son serviteur et son envoye.

-Oui, mais i1 faut dire cela en arabe !

-Mais c'est cette phrase en arabe que je ne sais pas bien et je regarde toujours sur ton papier comment Maman l'a ecrite.

Bon, c'est bien quand meme, mais i1 faudra me reviser cette petite phrase pour la prochaine fois ! -Dites donc, madame la Directrice, si on allait dejeuner ? Moi j 'ai dr61ement faim ! Us courent vers la cuisine. Maman se penche vers

eux et rec;;oit deux gros baisers en me me temps. .- As-saUimou (alaykoum 2, Maman. .- Qua (alaykoum salam oua rahmatoul-lah 3, mes

petits cheris. Alors, vous avez revise comment on fait l'ablution ?

~- Oui, dit Amina, Amine a eu 16 sur 20.

.-Hein ! Seulement 16 ? II n'y a que la phrase de la fin que je n'ai pas su dire en arabe !

2 ~tte salutation signifie : Que La paix soit sur vous !
3 C::;tte reponse a la salutation signifie : Sur vous aussi la paix et la
grace d'Allah. C'est ainsi que l'on doit se saluer entre musulmans,
meme entre parents et enfants.

-Qui, mais Maman m'a dit que eette phrase est importante. Alors j'ai ete obligee de te retirer 4 points.

-Eh bien dis done, je prefere reviser avee Papa et Maman, ils sont moins severes !

-Chaeun sa methode, mon eher, dit Amina en faisant un gros effort pour garder son serieux.

12

-Dis, Maman, combien de points tu m'aurais

~ t'?

en~ l eves, 01.

Mais man cheri, Papa et moi nous ne cherchons pas a vous enlever des points, nous cherchons au contraire a vous en faire gagner beaucoup aupres d'Allah. Allah dit dans Ie eoran qu'il cherche a nous faciliter les chases et non pas a nous les rendre difficiles. Meme si tu ne sais pas dire cette phrase, ton ablution est complete et parfaitement vaLable. Le principal, c'est que tu comprennes ce qu'elle veut dire. Quand tu dis cela, meme en fran9ais, tu prouves que tu es un musulman qui croit en Dieu, qui est Ie seul dieu, et que tu sais que Ie prophete Mouhammad a ete envoye par Dieu pour nous guider veTS lui. Nous reviserons cette phrase en arabe et tu la sauras tres vite par creur.

-Tu me feras reviser aussi ? dit Amina. Moi aussi je veux qu'Allah me donne beaucoup de bans points !

-Mais non, Amina, Allah ne distribue pas des bans points comme a l'ecole, dit Amine.

-Mais si ! Hein Maman ?

-Chaque fois que tu fais quelque chose de bien, Allah te donne dix recompenses. Les points que tu gagnes aupres d'Allah, ce n'est pas pour les echanger centre des images, c'est pour meriter d'entrer au Paradis.

Un peu plus tard, Grand-pere telephone pour dire que Grand-mere est malade depuis hier. Elle souffre d'une forte fievre. Comme Papa est en conge, il decide d'aller les voir tout de suite et de passer la nuit et la journee de demain aupres d'eux.

-Vite les enfants, preparez-vous, dit Maman. Nous partirons bientot.

Grand-pere et Grand-mere habitent dans un petit village. II faut rouler au moins trois heures pour y arriver. Amine et Amina vont souvent passer leurs vacances aupres d'eux.

-Maman, j'ai faim ! dit Amine apres seulement une petite demi-heure de route. Ce matin je n'ai pas beaucoup dejeune a cause de l'interro d'Amina qui m'avait coupe l'appetit.

-Moi, j'ai bien dejeune, dit Amina, d'un air satisfait, mais j 'ai faim quand meme !

Maman leur donne un petit sandwich et leur propose de choisir entre du jus d'orange et du jus de raISIn.

Jus de raisin, jus de raisin! S'il te plait Maman. -A propos, dit Papa, c'etait quoi cette interrogation d'Amina qui t'a coupe l'appetit ce matin ?

-C'etait une interro sur l'ablution, repond Amine. Et je n'ai pas reussi a me rappeler ce qu'il faut dire quand on a termine.

--Ce n'est pas grave, dit Papa. Cette parole n'est pas obligatoire pour que l'ablution soit valable. Mais 9a vaut la peine que vous l'appreniez car Ie Prophete nous a enseigne que si nous disons cela, en terminant une ablution parfaite et en regardant vers Ie ciel, les huit portes du Paradis s'ouvriront pour nous et nous

n'aurons qu'a choisir celle par Iaquelle nous desirerons entrer.

-Eh bien dis done! s'exc1ame Amine.

-Tu vois que j'avais raison d'insister, dit Amina.

-Tout ce que I'on fait pour Allah est important, dit Papa, et quand on agit pour Allah on est toujours gagnant, car Ia generosite d'Allah depasse tout ce que l'on peut imaginer ! En tout cas, je vous felicite pour ce que vous savez et pour ce que vous faites. Maman et moi nous sommes tres contents de vous !

-Et Allah, tu crois qu'il est content de nous quand nous faisons I'ablution ? demande Amina.

-Qh c;a, j'en suis sure, dit Maman, car Ie Prophete, sallaZ-lahou 'aZayhi oua sallam 4, a dit qu'Allah est pur et qu'il n'accepte que ce qui est pur.

-Qui, ajoute Papa, Allah dit dans Ie Coran qu'il aime ceux qui se purifient. Mais, dites-moi, est-ce que vous vous souvenez bien dans quel cas on est oblige~ de refaire une ablution pour pouvoir faire la priere ?

-Quand on est aBe aux toilettes pour faire pipi ou caca ou qu'on a eu un gaz, dit Amina un peu genee.

Quand on parle du

Prophete.

View Site in Mobile | Classic
Share by: