-oran

explique it mon enfant

L trc ' lb

,

:.

......,

-

C

.

C

J

-

~

~

- ~ . ~

j;

t

.

t

-

oO

4J .J

Transcription phonctique

alif tha ha kha

diU

chine

sad dad dha

ayn ghayn qaf

,

waw

Transcription

" a
tha
h
kh
dha
ch
s
da
dh
,
gh
q
w

Le n autres lettre s de "a lp ha b e t arabe ont Ie meme son q ue leur cquiva le nt n fran<;ai .

7JIl&1/ ~/l/~~Vtac-0 , de / m041/ pied S4A/l/ iv~.

l~~eaun0~~.
7rlarv~~iv~F~apWS/~·
~~ /1UPfl/ ~es;bC0~ to ~ c;l) iRMI sbtu/CJUM&0flI ~~e~
0flI ~ui/ 3eut.

CJrlai& ¥~ es;b c;l) iRMI ? crt( J es;b-C0 ~ t ?J slam ? crt(J es;b-C0 ~ / ea l CVo,ie; c;l) UJit0 ? 9;w ~S/ ce5/ ~ a b d'~~ dan& C0 ~ F ~ €RS/ ~~ d0 ~iRMIiv9;W&-~at0b~

cfA~, sm1/S/~~,~S4A/l/iv~~ de / tedtelk~ea / ce04YUlis~ . ..

~jl~jl ~ cAWI~v~~1

/ /

0GIJ ~~~I r ~J

.. ", . .. ", oi/

r 1, ..... / ":'0 \ 11;1 / ~J I t~ I r ~- ~~~~

~ ~ 0'9 / .... ~ U..T-~

~?\)J-~~~1J~ \ J;\cJ4

Alhalndou lil-lahi rabbi-!'dlanllne (2)

(

Arrah111anir-rahinl (3)
Mdliki yawmid-din (4)
Zl ~ yaka na 'boudou wa iyydka nasta'ln (5)
Ihdinas-sirCita-l-moustalal11 (6)
Sirdtal-ladhina an 'amta 'alayhiln
ghCl) ri-l!naghdoubi 'alavhi771 wa lad-dol/in (7)

SOURATE
L'OUVERTURE

Au Non1 de Dieu,

!e Tout Misericordieux, Ie Tret;; Misericordieux (1) , LouGnae cl Dieu. Seigneur de !'univer ~ (2)

/ L

Le Tout Misericordieux, Ie Tres Misericordieux (3)
MaItre du Jour de 10 retribution (4)
C'est Tot Seul que 110US adorons.
et c'e , t Toi SeLl! dont 110US i171plorons Ie secours (5)
Guide-nous dans Ie droit
chen1in, (6)

Ie chetnin de ceux que Tu as ('ambles de.faveur ,
nOI1 pas de ceux qui Ol7t enCOL/ru Ta co/ere,
ni
de egare. (7)

d 1 o

Si tu ouvres Ie livre du Saint Coran, tu verras qu'il COlnmence par cette Sourate, pourtant elle n'a pas ete reveiee la premiere. Dieu I'a preferee it toutes les autres Sourates. Elle est appelee « Mere du L ivre », « les Sept repetes » et « Ie Coran sublilne». Dieu nous a ordonne de la reciter dans chaque priere, qU'elle soit obligatoire ou supplementaire. Les savants disent que cette Sourate resume entierenlent l'Islaln dans ses sept Versets.

,

'I In.

Pour chaque peuple, Dieu transmet Sa parole et Ses comlnandements a travers des hommes que l'on nomme Prophetes. Ainsi : -Salih, paix sur lui, fut envoye pour son peuple, les Thamoud. -Houd, paix sur lui, fut envoye pour son peuple, les 'Ad. -Jesus, paix sur lui, fut envoye pour son peuple, les Hebreux. Or, Ie dernier Prophete Mohan1med, paix et benedictions stir lui, a ete choisi non seulement pour les Arabes, Inais pour l'Humanite entiere. Son message restera jusqu'a la fin des telnps les demieres paroles de Dieu sur Terre.

L'Islam est donc la continuite des religions precedentes. Notre Dieu est Ie meme que celui des ] uifs et des Chretiens. Le mot « IslatTI » vient du mot « Salam» en Arabe qui veut dire Paix, et celui qui pratique ses lois se nomme M usuln1an. On con1prend donc que notre religion soit un n1essage de Paix, d'Amour et de Fraten1ite, et non pas une religion de guerre, d'injustice et de haine.

C'est la fonnule que lIon doit dire avant chaque Sourate, sauf celle du « Repentir » (Sourate n09). Quant a l a Sourate « A l -Fatiha », c'est son prelnier verset. Lorsque tu dis: « Bisn1ilahi Arrahmani Arrahim », cela s i gnifie que c'est par Ie Non1 de Dieu que tu n1anges, que tu dors, que tu vis et que tu meurs. Toute action accomplie sous Son non1, Dieu la rend benie et toute action accomplie sans Son nom, Iblis Ie Maudit, la rend malefique. 11 ne tient quIa toi de choisir ...

DOl

"LoliGnue it Dieu Seignellr de /'ul1ivers ..

Le deuxieme verset debute par Ie lTIOt « Hamd » lTIOt arabe qui signifie « Louer ». Notre Createur a tout fait pour notre bien-etre, 11 a tout hannonise dans la nature.

Citons comme exemple les plantes

II est

qui ont besoin d'eau pour pousser ; les

super Ie miel

abeilles se nourrissent des f1eurs de

cette annee I

celles-ci et fabriquent ]e miel et la cire que les homn1es utili sent. Dieu est it l'origine de tout cela, alors pourquoi je ne Le relnercierais pas pour tous

Ses bienfaits ? Dieu a place tous les anilnaux sous notre pouvoir, ce n'est pas pour leur faire du Inal, mais pour les aimer et les proteger. Pourquoi ? Car Dieu ailne Ie bien et aime ceux qui font Ie bien.

S'll a revele de nombreuses Sourates it noms dianimaux, c'est pour nous montrer combien Illes apprecie et combien n desire que l'on respecte to utes les fonnes de vie. Le Prophete, paix et benedictions sur lui, nous conte l'histoire d'un hOlnn1e qui a adore Dieu to ute sa vie sans COlnmettrc Ie moindre peche. Dieu lui a demande de rentrer au Paradis par Sa Misericorde, 111ais il a repondu qu'il voulait rentrer par ses actes d'adorations. Dieu a donc den1ande auxAnges de peser l'~il de l'homme sur la Balance contre ses actes d'adorations. L'homn1e vit la Balance pencher vers son ~il. C'est ainsi qu'il con1prit que les bienfaits de son ~il etaient superieurs it ses actes d'adorations et il entra au Paradis par la Misericorde de Dieu.

Guide - l1011s dans Ie droit cizelJlin,
Ie chelllin de ceux que Tu 1S cOlnble, defaveurs , non p IS de cellX qui
Ollt encoLlrLl Ta col ere} ni de . egal'es

Si un jour tu decides de voyager, tu dois alors preparer tes affaires. Lorsque tu prends la route, tu dois faire attention aux panneaux d'indications et ne pas suivre beten1ent les gens qui vont dans tous les sens ... 11 en est de n1eme si tu desires aller vers Dieu, tu dois suivre les panneaux des conseils du Prophete, paix et benedictions sur lui.

C'est ainsi que dans chaque unite de priere, on invoque Dieu en disant : « guide-nous dans Ie droit chen1in, Ie chemin des pieux et des croyants et non pas celui de ceux qui ont encouru Ta colere, ni des egares ». Dieu nous parle du peuple de MOIse contre leque l II s'est mis en colere, car ils ont desobei en ado rant un veau d'or. Quant aux egares, il s'agit du peuple de Jesus qui a pris ce dernier pour Ie fils de Dieu.

Bi ' 117 illah i-ITa h'I1c111 i-ITa h 1111e
Qoul a 'oudhou bi rabbi-n-nass (1)

,

.;

Maliki-n-ndss (2) (

Ilahi-n-nass (3)
Min charri-/- }VaSH c2 si-I-khannass (4)
Alladhi' y ouwasv~ is ou jF soudouri-n-nc2s (5)
MinaI jinnati lva-n-nass (6)

\ ~-- ~~/============~

SOURATE 114

\

LESHOMME

l

All NOIII de Dielf,

(

Ie TUlll Misericordiellx. Ie Tres MisericordieliX . Dis: "Je cherche protection

aupr e du S e ign e ur d e s hOl1l1nes (1)
Le Souverain des honunes (2)
Dieu
d hornrnes (3)

L

contre Ie 111af du n1auvais c0l1seillerfurt~f(4)
qui so~dfle le lnal dans Ie poitrine ' des honlnle (5)
que ce
conseiller soit un djinn
Oll un etre /ulfnain. "(6)

L \..... J

\" ', .. j J

l'origine d'un cerveau qui Ies a con<;us puis, constnlits.

""t?

Comment est-ce possible qu'un bebe puisse se nourrir et respirer dans Ie ;")t~
ventre de sa mere, si ce n'est pas un Dieu Tout Puissant qui veille sur eux ?
Il est Dieu Ie Tout Puissant, Celui qui a tout cree dans I'Dnivers, et c'est
a
Lui que lIon demande protection et refuge contre Ie mal des etres
hun1ains et des annees de Satan.

/: II

j l y ' '.>1

l'

I ... _

~ ,",-~ :=.' -,

*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
View Site in Mobile | Classic
Share by: