LE PROPHETE (~)
T'AIME
MON ENFANT

'Abdullah Ibn Hamad al-Bus'idi

-

100, rue de la Limite 1210 Bruxelles
Tel: 0032 I 2 I 223.78.90 2 I 219.64.71
Fax: 00321 2 I 223.58.88
Email: daralhadith@hotmail.com

ABREVIATIONS

Les abreviations employees dans le livre :

b.
: Ibn bt. : Bint
H.
: Hegire
m.
: Mort n° . : Numero
p.
: Page
t.
: Tome
h.
: .t!arnth [ ] : Ajout du traducteur

N.D.T. : Note dlJ tradlJcteur

SYSTEME DE TRANSCRIPTION

~ ~ Q.
y b .b !
w t .I::. ~
.!J th t
~ j t gh
c: h u f
t kh L3 q
.) d .!l k
.l dh J L

.) r m

r

j z 0 n

0

iJ" s h

iJ" sh J w ~ S ..; Y

Nous rendons les voyeUes longues I et IS par a, .J par 0, rJ par

1. Nous ne transcrivons pas Le hamza (~) initial. Nous ne transcrivons pas Le i, sauf a La fin des mots en etat construit. Ou apres a, nous le transformons alors en t.

t'aime mon enfant

INTRODUCTION

L'enfant est naturellement porte a s'attacher a autrui. 5i celui a qui il s'attache est mauvais, la gemeration [naissante] Sera negativement influencee dans ses mreurs, ses sentiments et ses idees. Par contre, si celui a qui il s'attache est un modele de piete, cela aura un impact profond sur l'orientation du comportement, des sentiments et de la conscience du petit vers ce qui est bon pour sa vie d'ici-bas et celle de l'au-dela.

Pour cette raison, ce livre s'est donne comme objectif d'enraciner au plus profond de son etre ['amour du Messager d'Allah (~). J'ai demontre, a travers les !J.adith que je relate, l'ampleur de l'amour que portait l'Envoye d'Allah (~) a l'egard des petits afin que cela augmente leur amour pour lui ; amour qui les amenera, par la Grace d'Allah, a suivre sa voie (~).

5i cela se concn§tise, tu verras alors naltre une generation differente de celle que l'on peut observer actuellement. Car parmi les causes pril)cipales de la

9

Le Pmlrlhpltp t'aime man enfant

perdition de La generation actuelle et de sa deviance figure son attachement aux devergondes et devergondees qui I.ui sont sans cesse presentes jusqu'a ce que s'instaLle Leur amour dans Les creurs.

J'ai done vouLu etabLir un Lien affectif entre cette generation et Le Prophete (ii), et pour cela, il etait indispensabLe de montrer comment il (#j) se comportait avec Les petits. Je n'ai cite que ce qui est rapporte du Prophete (ii) par voie authentique 1, etant convaincu qu'il y a dans ce qui est authentique ce qui nous suffit et nous permet de nous passer de ce qui est faibLe et invente. J'ai essaye d'adapter Le niveau de Langage a ceLui des enfants afin de garantir que Le message Les touche aux pLus profond d'eux.

Sache, mon enfant, que Ie Prophete (ii) t'aime et aime tous les enfants.

1 L'auteur a toutefois cite des !1.adfth qui ont ete juges faibles par d'eminents savants du !1.adith tels que Muhammad Na~ir aI-DIn aIAlbani, Ahmad Shakir ou Shu'ayb al-Arna'u!. Pour tout !1.adfth mentionne dans Ie livre et rapporte par autre qU'al-Bukhan ou Muslim, nous avons note entre crochets le degre d'authenticite que lui a attribue l'un des savants cite ci-dessus et l'ouvrage dans lequel il a mentionne cela, sauf si l'auteur s'en est charge. N.D.T

10

Le (~) t'aime mon enfant

Dans ce livre, tu decouvriras comment Le Messager d'Allah (:I) aimait Les petits. Lis ce livre et ensuite reponds-moi : « Aimes-tu Le Messager d'Allah (:I) autant qu'il (:I) t'aime? »

Si tu me demandes: «Comment pourrais-je prouver que j'aime Le Prophete (;I) ? »

Je te repondrai : « Tu trouveras La reponse a La fin de ce Livre! »

11

Le Prophete (~) t'aime mon enfant

LE MESSAGER D'ALLAH (~) EMBRASSAIT LES

PETITS

Lorsque le Messager d'Allah (~) voyait des petits, il (ii) les embrassait car il (~) les aimait et leur voulait du bien. De plus, il (ii) considerait celui qui n'embrassait pas les petits comme quelqu'un qui n'avait pas de misericorde dans son cceur. •AYsha (qu 'Allah l'agree) rapporte :

« Un bedouin vint chez le Prophete (~) et dit : «Vous embrassez les petits et nous ne les embrassons pas! » Le Prophete (~) lui dit alors:

"., 0..... J.. 0" "" """

«.C) ~~ Ail! t.j 0i ::.u ~i Ji » « Que 'pui5-je faire pour toi 51 Allah a enleve la mi5ericorde de ton creur ? .. 2

2 Rapporte par al-Bukhari, n° 5539. 12

Le Prophete t'aime mon enfant

LE MESSAGER D'ALLAH (iI) N'AIMAIT PAS QUE L'ON PORTE PREJUDICE AUX ENFANTS

Lorsque le Messager d'Allah (:I) voyait qu'un enfant etait expose a une quelconque nuisance, il en souffrait et ne Le supportait pas. Il (;Ii) s'empressait alors de le mettre hors de danger et ce meme s'll (;Ii) se trouvait sur la chaire pronon~ant le sermon du vendredi.

Burayda (.) rapporta que:

«Le Prophete (:i) donnait un sermon Lorsque vinrent aL-.!::!.asan et aL-.!::!.usayn qui portaient deux tuniques rouges dans lesquelles lls trebuchaient. Le Prophete (:i) descendit de La chaire, interrompant son discours, les porta puis remonta sur La chaire et dit :

...". J ". '" JJ ... ;. ~

J..iJ. ~i~ '~b rs~'j:'i) ~\;'i wi ~ : Jl\ JJ.::.:, »

... ... . ,,

Q '" "" /' .; /' " "'" J.

1; ~A !,'" ::.. ~ ... .1'" J ~ • \ . ~ ~; •• f: I. \....... -" \'" .' ...

({.~~J'.:) ~?~I r . <>~!,a.;~ ~~ ~

« Allah (~) a certes dit vrai : ( Vos biens et vos enfants sont une tentation ). J'ai aper~u ces deux-Ia

qui trebuchaient dans leurs tuniques et je n'ai (pas)

pu patienter, ce qui m'a fait interrompre mon

13

Le Prophete (~) t'aime mon enfant

discours pour les porter. » 3

3 Rapporte par at-Nasa'], voir S.afi'iflSunan al-Nasd'; (1340). 14

Le Prophete (:Ii) t'aime mon enfant

LES ENFANTS JOUAIENT SUR LE DOS DU MESSAGER D' ALLAH (iI)

Le Messager d'Allah (:i) n'aimait pas priver un petit lorsqu'il voulait quelque chose, meme si son envie consistait a jouer sur le dos du Messager d'Allah (:i) alors qu'il (:i) etait en prosternation dans La priere. Ceci car it (:i) les aimait, vouLait les rendre heureux et ne vOlJlait pas qu'ils soient tristes.

D'apres 'Abdullah Ibn Shaddad, d'apres son pere qui dit: Le Prophete (:i) se presenta a l 'une des deux prieres du soir en portant al-tlasan ou aL-tlusayn dans ses bras. Il s'avan~a, Le deposa, pronon~a Le takbrr et commen~a Lapriere; puis au milieu de La priere, il prolongea La prosternation. Mon pere dit : «Je reLevai La tete et vis L'enfant sur son dos aLors qu'il etait prosterne. Je retournai en etat de prosternation et Lorsque Le Messager d'ALLah (~) termina La priere, les gens dirent :

IS

Le Prophete (Ii) t'aime mon enfant

« 0 Messager d'Allah! Tu t'es prosterne au milieu de la priere et tu as prolonge La prosternation a teL point que nous avons cru qu'il s'etait passe quelque chose ou que La revelation descendait sur toi ! »

Il (~) dit :

~~f0f~p,~~\ 0 1 ~J:}:irs~;

« II n'y eut rien de tout cela, mais mon fils m'est monte sur Ie dos et iI me peinait de Ie presser avant qu'il n'ait eu ce qu'il voulait. »4

4 Rapporte par at-Nasa'], voir ~a!J.f!l Sunan a/-Nasa', (1093)

16

Le (;I) t'aime mon enfant

LE MESSAGER 0'ALLAH (M) PLAISANTAIT
AVEC LES ENFANTS

Le Messager d'Allah (:I) aimait que Les petits soient contents et pLaisantait donc avec eux meme dans Les rues. Il (11) courait apres eux pour les distraire puis Les portait et Leur disait de belles paroLes qui Les rejouissaient.

D'apres Ya'la Ibn Murra (.): iLs aLLerent avec Le Prophete (:I) a un repas auqueL Us furent invites et trouverent al-.t!.usayn jouant sur Le chemin. Le Prophete (:I) s'avanc;a et tendit Les mains, L'enfant se mit a courir par-ci et par-La et Le Prophete (11) Pamusa jusqu'a ce qu'iL l'attrapa ; il mit une main sous le menton du petit et l'autre au sommet de son crane et L'embrassa, puis il

(11) dit :

/. ; ~ /. ... ... <#!

111 g ... J \~:v~ OJ! ... 1-1 .' "I '" , ~I 0 ... ' g '~I'" it' '" 0/ J.

t.J::->' '. ~ r:r All ~ 't.J::->' r:r , u ) r..,f-" , t.J::->' »

~

, ...

« . .kt;.. \'1 ::r. ~

/ "

« !::!usayn est de moi et je suis de lui. Qu' Allah aime celui qui aime !::!usayn. !::!usayn est l'un de mes petits-fils (le fils de rna fiUe). »5

5 Rapporte par Ibn Majah, voir ~a!1.1t1. Sunan Ibn Majah (918).

Le Prophete (~) t'aime man enfant

LE MESSAGER D'ALLAH (M) NOMMAIT LES
PETITS ET LES PRENAIT DANS SES BRAS

L'amour du Messager d'Allah (:i) envers les petits enfants etait tel qu'il (:i) leur choisissait de beaux noms, tels que les noms des Prophetes, ce qui les rendait fiers et faisait qu'ils cherchaient a prendre exemple sur le Prophete (~) a qui appartenait le nom.

Le Messager d'Allah (:i) prenait les petits dans ses bras et se montrait doux envers eux.

Yusuf b. 'Abdillah b. Salam (.) dit :

« Le Messager d'Allah (~) me donna le nom de Yusuf et me fit asseoir sur ses genoux. »6

6 Rapporte par Ahmad, n" 22716. [Shu'ayb al-Ama'u! a authentifie sa chaine de transmission dans al-MawsO'a al-!1adithiwa: Musnad ai-Imam A!1mad, n"23836].

18

Le Prophete (;Ii) t'aime mon enfant

--------~.----

LE MESSAGER 0'ALLAH (ai) ORDONNAIT DE
PARRAINER LES PETITS ORPHELINS

Le Messager d'Allah (~) n'aimait pas voir un petit dont Le· pere est mort, sans nourriture, vetement, Logement ou medicament ou prive de L'enseignement parce qu'iL ne possede rien. Pour ceLa, il (~) exhorta Les riches MusuLmans a parrainer les orphelins et ce af'in qu'ils leur procurent tout ce dont ils ont besoin.

Pour que Les Musulmans soient motives, le Messager d'Allah (~) a promis a ceLui qui parraine un orphelin qu'il serait en sa compagnie au Paradis, et meme qu'll serait aussi proche de lui que l'est l'index du majeur.

SahL (~) rapporte que Le Messager d'Allah (~) a dit :

'" '" /. 0 J.,.. '"

«.\~ ~\ ~~~:J\ ~l5""J lSi» .~ 1: 6 :";; ~:; L:.J\( :i.~\~JL ;wJ

~ .' c.J) ~ y) ~.. :J )

«Moi-meme et celui qui parraine un orphelin serons au Paradiscomme ced. »

Le (:l!5) t'aime mon enfant

Et il (ti) mantra L'index et Le majeur en les ecartant Legerement. 7

7 Rapporte par al-Bukharl, n° 4892. 20

* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
* *
View Site in Mobile | Classic
Share by: